LE BILAN NEUROPSYCHOLOGIQUE

Un bilan neuropsychologique permet l’objectivation de compétences ou difficultés dans divers domaines comme :DSC_9254 DSC_9254  

  • La mémoire
  • L’attention
  • Les fonctions exécutives (planification, impulsivité, flexibilité cognitive…)
  • L’efficience intellectuelle (Q.I.).

 

Le bilan donne donc à voir le fonctionnement cognitif à un instant T du patient, et donc de mettre en avant le niveau de compétences dans plusieurs domaines (efficience particulière, norme ou difficulté) grâce à des observations et des tests standardisés. Le compte-rendu donne donc un point de vue spécifique des capacités cognitives du patient, mettant en évidence des points forts et de points faibles.

Les éléments apportés par le bilan enrichissent une analyse dans le cadre d’un diagnostic, permettent l’orientation à d’autres professionnels de soin, mais peuvent aussi faire l’objet d’une prise en charge en neuropsychologie.

Lorsque c’est nécessaire, le bilan permet également au psychologue spécialisé en neuropsychologie de proposer des adaptations au quotidien pour minimiser la détresse du patient dans certaines tâches rendues plus difficiles par les troubles, et ainsi favoriser l’apprentissage et plus généralement le mieux-être. Ces adaptations peuvent être pédagogiques (à destination des enseignants) et / ou éducatives (à destination des parents).

A noter l’évaluation d’une fonction spécifique est indissociable d’un bilan d’efficience intellectuelle global (datant de moins de deux ans), les résultats n’étant interprétables qu’avec un profil complet que permet la passation d’un test de Q.I. Les résultats de ce bilan permettent également de rendre compte de la nécessité ou non de réaliser d’autres évaluations, et le cas échéant de choisir les outils appropriés.